Independent dependents

From the Association des journalistes indépendants du Québec, this video uses some fancy graphics to show how much it sucks financially to be a freelancer here, and how that suckitude has only gotten worse as rates have been frozen or even dropped while inflation goes up.

The AJIQ has made some progress for freelancers, particularly with signing a deal with Gesca, though some are upset that with a fixed freelance budget, this will mean fewer opportunities for work with Gesca papers.

There’s an argument that a union representing freelancers is a contradiction in terms. But to suggest that most freelancers are truly free is to ignore the reality of the situation.

2 thoughts on “Independent dependents

  1. telso

    Nice concept video, but how, pray tell, does the average salary go down 163%? I know it’s not easy being a journalist — independent or not — these days, and that inflation has had some high periods over the last 30 years, but I never thought they were forced to live on negative salaries!

    Reply
  2. Caroline Rodgers

    Je fais partie de ceux qui bénéficient de l’entente avec Gesca et je suis bien contente d’avoir eu cette augmentation. Merci à l’AJIQ. Par ailleurs, j’en ai vraiment assez d’entendre des pigistes se plaindre qu’ils ne travaillent pas et qu’ils sont sous-payés, blah-blah-blah. L’autre côté de la médaille: j’entends aussi régulièrement les rédacteurs en chef se plaindre qu’ils ont du mal à trouver des pigistes fiables qui soient capables de répondre aux exigences de base. Ils disent recevoir des textes trop longs, mal écrits, en retard, etc. En ce qui me concerne, je suis pigiste depuis seulement 3 ans et je ne manque pas de travail. Au contraire, je suis souvent débordée de travail et j’en suis heureuse. Mais je pense que cela n’a rien à voir avec la chance. Si les publications pour lesquelles j’écris me demandent toujours plus articles, je me dis que c’est un signe qu’elles sont satisfaites de mon travail et c’est valorisant. J’écris pour cinq publications. Parfois, j’ai l’impression que la loi de Pareto s’applique avec la pige: ont dirait que 20% des pigistes ont l’air de faire 80% du travail. Effectivement, c’est la loi de la jungle, mais cela veut dire que ceux qui sont très persévérants et travaillent fort tirent leur épingle du jeu. Personne n’a jamais dit que cela devait être facile, et cela n’ira pas en s’améliorant avec la situation dans les médias. So, get use to it and kick your ass instead of whining.

    Reply

Leave a Reply