Posted in Montreal, Radio

CRTC gets an earful from Radio X opponents/Jazz supporters

Updated with interventions published Feb. 14, including one by ADISQ.

Montrealers opposed to an application from RNC Media to change CKLX-FM 91.9 from Planète Jazz to talk radio (likely a Montreal version of their Radio X format in Quebec City and Saguenay) have filed interventions with the Canadian Radio-television and Telecommunications Commission asking them to deny the company’s request for the necessary change in license.

The CRTC website lists 68 74 75 interventions having been filed as of Feb. 14. All but three are in opposition.

The number of interventions is high for an application like this, probably because of campaigns like the one by CIBL to get people to send comments to the CRTC.

Some are factually incorrect. One says RNC already has a talk station in Montreal at 98.5, when CHMP is actually owned by Cogeco. Another seems to think this is about changing the format of a show on CIBL.

Best of the interventions

You can download and read all the interventions yourself, but I’ve compiled a few highlights below. Almost all are either against Radio X, against removing Montreal’s only jazz station, or both. None of those opposed to the application answer the simple question of what the CRTC should do in the face of RNC’s threat to shut down the station if the change in license is not approved, with some suggesting it should continue playing jazz even if it’s not profitable.

Two interventions were submitted by organizations. One, dated on the last day the CRTC accepted comments, is from ADISQ, the Quebec music producers’ association. It’s 101 paragraphs, but the main points are as follows:

  • The CKLX license was renewed in August 2010. RNC Media did not ask for any license changes then.
  • The Montreal International Jazz Festival is very popular, and jazz is more popular in Montreal than elsewhere, making it surprising that a jazz station would not work here.
  • The Montreal French-language market doesn’t have enough music radio stations (they conveniently ignore all anglophone, ethnic, campus and community radio stations in making this argument).
  • Other commercial jazz stations in Canada that abandoned the format because it wasn’t profitable still remained music stations, and some kept jazz as part of their programming.
  • RNC’s description of proposed programming is far too vague.

ADISQ unsurprisingly opposes the change in format (their business is music), and suggests the CRTC instead require RNC to propose a different format change in which CKLX remains a music station. (This is the only intervention I’ve read in which an alternative was suggested that recognizes RNC’s unwillingness to keep an unprofitable format.)

The Association des radiodiffuseurs communautaires du Québec also weighed in. It opposes the application because another talk station would have an adverse effect on community radio:

Les radios communautaires sont pourtant bel et bien présentes et implantées dans la région de Montréal et ce, depuis longtemps. Nous déplorons le fait que les analyses présentées par RNC Média Inc. négligent cette réalité car l’arrivée d’un nouveau joueur visant un public et un marché publicitaire plus large aura certainement des impacts sur les radios communautaires.

Other highlights from the interventions:

Myreille Bédard:

En tant que fidèle auditrice, mais aussi qu’artiste de la communauté musicale québécoise, je suis profondément offusquée, voire outrée, de cette demande. En voici les principales raisons.

Il y a bientôt 6 ans, j’assistais au lancement de cette nouvelle radio à Montréal et c’est avec enthousiasme et joie que je partageais avec plusieurs personnes la venue d’une radio privée dédiée au jazz sous toutes ses formes. Au fil des années, j’ai pu constater combien la programmation s’est enrichie, l’auditoire élargi et que c’était pour tous les musiciens de jazz d’ici un outil de promotion et de soutien indispensable à leur carrière. Je peux témoigner personnellement de l’importance qu’a eu dans ma carrière ce soutien et de la visibilité que cela m’a apporté et cela, même au-delà des frontières québécoises par le biais de leur présence sur le web.

Une radio comme Planète Jazz est devenue vitale pour plusieurs artistes, mais aussi pour bien de simples auditeurs. Il n’y a qu’à se promener dans les lieux public, aller dans les commerces, questionner les gens et entendre leurs commentaires pour comprendre que cette station répond à un besoin qui n’était rempli par aucune autre auparavant.

De supprimer Planète Jazz et modifier les conditions de sa licence pour la remplacer par une radio parlée, qui est à l’opposé de son mandat actuel, est inacceptable. En plus de priver l’auditoire d’une programmation musicale de qualité qu’il ne trouvait pas ailleurs, c’est un mépris de la part des propriétaires pour tous ceux et celles qui écoutent cette radio depuis les tous débuts et qui n’y auront plus jamais accès si le changement se produit.

J’espère sincèrement que cette intervention apportera un élément de réflexion dans votre décision qui aura, sachez-le, un impact majeur pour plusieurs.

Alain Daigle:

La requête de RNC fait mention de stations de Jazz qui ont changé de format depuis quelques années. Je ne comprends pas comment on peut énumérer une station de Jazz qui change de format à Calgary pour justifier le changement proposé à Montréal. Les gouts musicaux de gens de Calgary (rodéo et musique country) sont très différents de ceux de Montréal (hôte d’un des plus grands festivals de jazz au Monde). Même questionnement concernant l’étude de marché sur la radio aux É.-U., ou le format “country” est le plus populaire: Montréal est passablement différent, je ne vois pas en quoi cela justifie le changement de CKLX-FM.

RNC prétend perdre de l’argent avec cette station. Il me semble qu’il y a encore des possibilités de croissance étant donné la part de 1% de RNC alors que la radio classique a une part de 5%. Les 2 stations visent des portions très pointues du marché. Mais ces marchés n’ont pas (ou peu) de compétition, contrairement au secteur de la radio parlé ou musical (style Rouge FM).

Est-ce que RNC a tout essayé? Je ne crois pas. RNC est plutôt discret dans sa publicité. Aussi, pourquoi ne pas envisager une radio où les auditeurs contribuent directement au financement? Comme le fait la télé publique aux É.-U. (PBS), comme WWOZ-FM New-Orleans. Je serais prêt à faire un don annuel pour garder cette station. Pourquoi ne pas élargir le type de musique, comme de la musique africaine, musique du monde? Pourquoi ne pas viser les anglophones de Montréal?

Si RNC ne veux plus exploiter sa licence selon les conditions entendus, elle n’a qu’a remettre la fréquence 91.9 au CRTC, qui pourra ensuite la remettre à l’entreprise avec le projet le plus intéressant pour Montréal, suite a un appel de propositions. Je suis dans le public cible de cette future radio parlé (hommes, 25-49) mais une radio de style CHOI-FM n’est aucun intérêt pour moi.

Chicago a sa radio jazz, New-Orleans a sa radio jazz. Même Tempe (Arizona) a sa radio jazz! Montréal, avec son festival, ne peut se permettre de ne plus avoir sa radio jazz.

Longue vie à Planète Jazz!

John Harkala: L’argent ne devrait pas être le seul critère de viabilité d’un poste de diffusion que ce soit radio ou autre. On doit encourager le diversité artistique même si ce n’est pas toujours très payant, car c’est notre culture qui en dépend. J’admire les bénévoles dans les stations communautaires qui diffuse, par exemple, le dernier album de Tom Waits…pas payant… mais ça fait un grand bien à une partie de la population. D’ailleurs n’est ce pas une des devises de notre pays; Aider les plus démunis. Il faut encourager tous les artistes pas juste ceux qui font de la musique pop ou payante. D’ailleurs ce qui est proposé en remplacement, semble-t-il, c’est un talk-show insipide et provocateur. Je ne suis pas certain que c’est une solution gagnante. À Montréal nous avons un des plus beau festival de jazz au monde… même s’il n’était pas rentable dans les premières années. Soyez persévérant, c’est payant à long terme.

Janyce Bédard: Les artistes canadiens produisant de la musique jazz/soul/r’n’b/ blues/funk etc. ont peu de vitrine pour exposer et faire entendre leurs voix sur les ondes. Planète Jazz depuis plusieurs années nous fait découvrir ces artistes de l’ombre et leur permet de rejoindre une plus grande audience. Privé ces artites des ondes de Planète Jazz serait les reléguer encore une fois aux radios communautaires et aux rares émissions consacrées à cette musique sur les ondes de Radio-Canada. Que fait-on de la diversité?

Roberto Martinez Guevara: La course à l’audimat n’est pas une raison valable pour le remplacement d’une radio qui possède un caractère unique. Non seulement le remplacement mettra fin à la transmission d’un contenu original sur les ondes radiophoniques, mais le remplacement donnera la fréquence radio à une entreprise quia un passé que nous pouvons qualifier de démagogique et populiste.

David Nourry: Je respect l’opinion de chacun, mais je trouverais désolant qu’une radio du type Radio X de RNC prenne les ondes à Montréal. Il me semble que le CRTC a failli retirer leur permis de diffusion quelques fois à Québec. Cela n’était pas pour rien et j’étais heureux de voir que le CRTC pouvait “mettre ses culottes”. Je ne m’éterniserai pas davantage, mais sachez que je crois que la culture (en tout genre, même la mauvaise) se cultive et que j’ai une certaine fierté à ce que les radios montréalaises ne diffusent pas trop de “grosses merdes”, ou du moins, rien qui ne porte atteinte au gens comme la radio poubelle de Radio X à Québec.

Nicolas Rochette: Il m’apparaît que le contenu médiatique de la présente demande est à l’encontre de la déontologie journalistique et devient un affront au professionnalisme du domaine, minant par le fait même à la réputation de tout un milieu.

Claudia Laplante: Nous n’avons aucunement besoin de Radio X, la radio poubelle, à Montréal. Le choix est déjà suffisamment varié et cette radio est d’un pathétisme navrant.

Hugo Bonin: Gardez Planète Jazz, la dernière radio de jazz au Canada ! Et non à RNC médias et aux radio poubelles de Québec!

Martin Clément: À titre de travailleur culturel, je suis très au fait de l’importance qu’a une radio comme Planète Jazz dans la promotion de la culture jazz au Québec et spécifiquement dans la région métropolitaine. Le jazz, quoiqu’en disent certaines personnes, est en montée auprès des amateurs de musique et se fait de plus en plus connaître sous toutes ses formes. Planète Jazz est selon moi un joueur majeur dans les efforts déployés pour promouvoir ce jazz à l’année longue et ne devrait en aucun cas faire l’objet d’un changement de vocation pour de seules considérations financières.

Barbara Secours: Planète Jazz est la seule radio offrant un univers musical entièrement jazz. Fermer cette radio fermerait aussi la porte à des milliers d’artistes jazz d’ici et d’ailleurs. Cette radio fait tourner des artistes du passé, mais elle fait aussi découvrir les artistes émergents. Ayant moi-même été nommée DÉCOUVERTE DU MOIS à PLANÈTE JAZZ, j’en connais les bonnes répercussions. Gardons une culture diversifiée et ne nous limitons pas à un style musical…

Martine Beauchamp: Je crois que RNC Media n’a pas tout fait pour tenter de sauver Planète Jazz. Il y a peu de publicité consacrée à faire connaître la station. Les auditeurs font leur possible avec le bouche-à-oreille pour partager leur amour de cette station, mais aidez-nous un peu!

Simon Massé: Je m’oppose à la venue d’une station de la chaîne Radio X à Montréal. Les animateurs de Québec y font de la désinformation et insultent toutes les classes de la société.

Mathieu Bouchard: Pour avoir écouter certaines de leurs émissions à Québec, cette radio m’apparaît comme une trahison même des principes qui sont sensés être ceux du journalisme. Ses animateurs encouragent l’intolérance, la haine, la bêtise, tout ça au nom (détourné) de la liberté d’expression. Ils méprisent cette liberté d’expression quand elle ne les concerne pas. Ils méprisent le métier de journaliste. Et ils méprisent même… le CRTC. S’il-vous-plaît, il y a déjà assez de radios commerciales à Montréal, n’amputer l’éventail des radios spécialisées (ici, une radio de jazz) pour donner de la place à ce qui ne devrait pas en avoir ailleurs que dans un dépotoir. Merci.

Julie Marcoux: Je suis totalement contre une radio comme Radio X à Montréal!!! Planète jazz mérite de vivre!!! Je m’oppose à le venue d’une radio de bas de game qui “bash” (pardonnez l’anglissisme) sur tout et sur rien par pur plaisir de le faire!!! Le CRTC a le pouvoir mettre ses culottes et surtout de prendre une décision pour la qualité et le contenu de la radio et non d’encourager une radio médiocre de très bas de game (si je me fie à ce que Radio X fait à Québec, ça ne volera pas haut côté qualité!!) Je sais très bien que mon commentaire ne pèsera absolument rien dans la balance mais j’espère que vous prendrez une décision pour le bien de la radio ainsi que la qualité musicale et non pour le bien de l’argent!

Guillaume Forest-Allard: Les stations de radios actuellement détenus par le demandeur ne respecte pas des critères minimalement rigoureux de bon goût et de sens critique. Il s’agirait d’un appauvrissement de la qualité générale de l’offre radiophonique.

Isabel Tremblay Dion: D’abord, la disparition d’une radio de musique jazz sera une grande perte dans l’univers musical radiophonique de la région métropolitaine. Ensuite, le style de radio qui remplacera Planète Jazz par la modification de licence, soit un style similaire à CHOI radioX à Québec, fait honte à la liberté d’expression et aux valeurs de respect et de tolérance du Québec. Vilipender des insultes, tenir des propos non-respectueux et entretenir un langage pauvre sur des ondes publiques ne devraient pas être des pratiques à encourager. Au contraire, elles devraient être évitées à tout prix et même proscrites. De plus, le contexte social spécifique de Montréal (population immigrante, niveau de pauvreté de certains cartiers, etc.) rend inacceptable que des animateurs de radio prennent à la légère et dénigrent les conditions sociales d’une tranche de la population. Il n’y a jamais place à des propos poussant à la haine et au mépris, ce qui est pourtant supporté sur les ondes de CHOI radioX. Ainsi, en aucun cas je n’accepterai qu’un tel style de radio soit permise à Montréal, ni à aucun autre endroit d’ailleurs. Je souhaite ardemment que ce type de pratique soit pris au sérieux par le CRTC et toutes les institutions compétentes en la matière. Nous ne pouvons tolérer des pratiques discursives haineuses qui poussent au mépris nos concitoyens. Il s’agit là d’un important devoir d’un État de droit démocratique et multiculturel comme le Canada.

Genevieve Venne: Montréal a-t-elle vraiment besoin d’une radio où seront prônés les opinions d’animateurs condescendants, provocateurs et faisant la promotion de l’ignorance culturelle ? NON. Radio X suscite a elle seule tellement de plaintes au CRTC chaque année, je ne vois pas l’intérêt d’implanter une station similaire à Montréal. Les auditeurs montréalais bénéficient d’une offre radiophonique variée. Proposer du Jazz était certes périlleux financièrement, mais d’une importance capitale dans l’offre culturelle montréalaise. Je suis fortement opposée au projet de changement de licence de Planète Jazz.

Julien D. Proulx: Non. Juste non.

Anglos upset too

Four applications were filed in English (a fifth was bilingual):

Denis Heraud: I think it is a very sad day for Canadians to see that the last radio station entirely dedicated to Jazz may disappear following this application. I am a dedicated listener of Planète Jazz and have much enjoyed its presence among all the other radio stations which, in my humble opinion, simply sound the same to me. Where are canadians of all corners of the country supposed to turn to for a little bit of soul and a little bit of jazz? How will we broaden the musical horizons of our younger minds if the only thing playing on the airwaves is play-it-over-and-overpop/top 40? I think this is a mistake, although I understand the financial reality of the owner of the station, surely some compromise can be reached in the programming so that Jazz remains on the airwaves and the Planète Jazz gang (an excellent bunch of people if you ask me!)can keep their jobs and keep the Jazz flowing. Thank you for your consideration!

Brent Gray: I am completely against the change of one of the highest quality radio stations in Canada switching to a garbage righ wing comedy spectacle. They should learn from 91.1 in Toronto and run listener suported radio. Montreal cannot let the incredible jazz culture die.

Genevieve Gagnon: I am in total opposition to this decision, in respect to the diminished place that it will give to the Jazz musicians in the industry.

Robert Gervais: I cannot believe that a city which prides itself on Jazz festivals would allow the only jazz station to disappear. Very upsetting.

Evidence

One intervenor, Jason Keays, offered to appear at the hearing and play excerpts from CHOI he’s collected over the past year that he said contained misinformation and incitement to hatred. He points specifically to this one as an example, in which motorists are encouraged to honk at cyclists.

Supporters!

There were even interventions in favour of the application.

From Sylvain Desaulniers of Quebec City: “De quoi est-ce que les gens de la radio de Montréal ont peur à ce point? Ha, c’est vrai, un compétiteur qui s’en vient leur prendre des parts de marché. La censure a des limites. On ne peut pas empêcher les gens de parler avant qu’ils n’aient l’occasion de le faire. Un procès d’intention (sur des intentions imaginées), c’est très loin de qui définit une démocratie.”

From Normand Martel of St. Hubert: “Je suis pour le changement de licence pour le 91,8 MHz [sic] pour en faire une station en radio parlée. Depuis plusieurs années, nous avons perdu de nombreuses stations parlées (CJMS 1280, CKVL 850, CKAC 730 qui était une station sportive). Il ne reste donc plus qu’une seule station de radio parlée privée francophone à Montréal, soit CHMP 98,5 MHz. Je suis donc pour la venue d’une nouvelle station radio parlée à Montréal. Certains déplorent que ce soit une station “Radio-X”… D’ailleurs des membres du réseau social “Facebook” font des pressions pour écrire des lettres d’oppositon sur le site du CRTC. Certes, “Radio-X” déplaît à plusieurs, me je crois sincèrement au bon jugement des auditeurs. Nous sommes en démocratie, pas en pays communiste avec une seule radio d’État pro-gouvernementale. Qui plus est, étant sur les ondes radio, les propos des animateurs de cette station seront soumis aux normes canadiennes du CRTC alors que de nombreuses stations nettement plus extrémistes peuvent diffuser sur le Web sans avoir aucune norme à respecter. Je suis donc pour une deuxième voix parée privée dans la Métropole du Québec.”

From Patrice Gauthier of Montreal: “J’appuie avec enthousiasme cette nouvelle radio parlé à Montréal. La grande région de Montréal est sous représenté en terme de radio parlé en comparaison à toutes les grandes agglomérations nord américaines. Cette nouvelle radio fera en sorte de stimuler la compétition qui ne sera que bénéfique pour l’auditeur.”

The deadline for interventions or comments about RNC Media’s application to change the license of CKLX-FM from jazz music to talk radio was Monday, Feb. 13.

UPDATE (June 14): RNC says it will turn CKLX into a Radio X station whether it receives approval or not. Without approval, it could air up to 50% of non-jazz talk programming.

14 thoughts on “CRTC gets an earful from Radio X opponents/Jazz supporters

  1. Marc

    I’ll go out on a limb and suspect that the rest of the opposers haven’t ever listened to CHOI (except maybe for a few snippets on Radio Ego). Their complaints are much like those in opposition to Sun News – very ideological and emotional. It’s obvious they don’t want opinions they disagree with to have a forum. I suppose living in an echo chamber is so much better?

    If they think leftist trash talk radio doesn’t exist, these folks haven’t listened to 98.5 and Dutrizac in particular.

    The intervener you spotlighted is articulate and rational and is the type of intervention the CRTC should be listening to.

    Reply
    1. Fagstein Post author

      I’ll go out on a limb and suspect that the rest of the opposers haven’t ever listened to CHOI (except maybe for a few snippets on Radio Ego). Their complaints are much like those in opposition to Sun News – very ideological and emotional.

      I suspect you’re right about the interventions. But the snippets of it posted online aren’t made up. Radio X has a reputation, and I think it’s exaggerated but not undeserved.

      Reply
      1. Marc

        Oh I know the snippets are real as is their rep which doesn’t cater to urban hipsters. But I have never heard anything that can be labeled as hate speech in its “real” form, as an arrestable offence.

        And let’s face it, no one will be forced to listen to the station against their will.

        But let’s take what I think is the bigger problem: the 91.9 signal. It’s awful to the point where I don’t think any format there will be profitable unless serious cash is expended to fix the signal issues.

        Reply
        1. Fagstein Post author

          I don’t think any format there will be profitable unless serious cash is expended to fix the signal issues.

          The signal is regulated by the CRTC and Industry Canada. Unless there’s something wrong with the transmitter, money isn’t the main issue.

          Reply
  2. Denis Heraud

    Funny that I submitted a comment to the CRTC, while also being a regular reader of Fagstein! Thank you for this post Fagstein. I really have no issue with this Radio X, there just simply is little for me to listen to on the radio (I only switch from SRC’s 95.1, to CBC’s 93.5 Radio 2, and finally to Planète Jazz 91.9. I am very passionate about music, but also feel for the dedicated people would would eventually be losing their jobs (as they are, even though I realize they may be offered some other job in the process of the change in stations).

    Marc, you are right, it is indeed an emotional reaction, what other type of reaction would you expect?

    Fagstein: I chuckled when I read your subtitle about “Anglos” being upset to, haha! I’m actually a Montreal-born francophone. I read the original story about Planète Jazz through an anglo outlet that provided a link to the English version of the CRTC website, which is why I submitted in English. So maybe you should have another subtitle, because I’m a very upset bilingual guy! ;0)

    Reply
  3. Chuck

    I just might be the only 25 year-old who supports the intervention of 91.9′s format switch. It’s sad that Montreal will be left with no 24/7 jazz station, yet we’ll have countless top 40/adult soft rock/adult pop stations (they’re all the same). How can Montreal purport to be a cultural hotbed without the representation of a diverse radio offering?

    What I think RNC fails to realize is that the station transcends ages, languages and political beliefs. I sincerely hope the CRTC blocks the switch of Montreal’s last great radio station.

    Reply
      1. Chuck

        I guess I was hoping they’d see it as an opportunity – but to your point, from a profit perspective, I suppose it isn’t.

        Maybe Radio Canada will take it over… not likely, but we can always dream right?

        Reply
      2. Craig Mathewson

        I am very disappointed with the new format. I sucks. It’s stupid. I miss Planete Jazz. Honestly stupid talk radio on FM.

        Reply
  4. Jean-Luc Bonspiel

    I was the one who started the campaign on CIBL’s website to encourage listeners to complain to the CRTC.

    I wish to thank you warmly and personally for your part in this signal victory over the forces of Evil, as I only learned about their nefarious scheme thanks to your blog.

    Warmest regards,

    Jean-Luc Bonspiel
    Tous les Cancers de l’arc-en-ciel
    CIBL-FM, Sundays at 11 PM

    Reply
    1. Craig Mathewson

      Are you kidding me man?? I miss Planete Jazz. I really don’t give a crap about talk radio on 91.9.

      Stupid decision.

      Reply
  5. Pingback: CHOI Radio X launches in Montreal – Fagstein

  6. Larry Smith

    “Genevieve Venne: Montréal a-t-elle vraiment besoin d’une radio où seront prônés les opinions d’animateurs condescendants, provocateurs et faisant la promotion de l’ignorance culturelle ? NON. Radio X suscite a elle seule tellement de plaintes au CRTC chaque année, je ne vois pas l’intérêt d’implanter une station similaire à Montréal.”

    Mrs Genevieve Venne is working for Pauline Marois as Contact Media Coordinator at Parti Quebecois. As any other puppets living on the Plateau Mont-Royal, she seems strongly opposed to any voices given on the right side of the table where only feminist, leftist, progressist ideologies should have free speech.

    Probably another Red Square’s Fan at Parti Quebecois!!!

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>